Se faire aider en choisissant le chemin de l'Hypnose

F.A.Q.

QUESTIONS COURANTES

Pas de taboo, je réponds en toute transparence, aux questions que vous pouvez vous poser sur l'hypnose.

EFFICACITÉ DE L'HYPNOSE ?

En 2015, une étude de l’Inserm a évalué l'efficacité de l'hypnose, en analysant toutes les études médicales disponibles sur le sujet. Son intérêt thérapeutique est notamment confirmé pour :
- gérer le stress, l’anxiété, notamment le syndrome de stress post-traumatique chez l'adulte;

- soigner le syndrome de l'intestin irritable (colopathie fonctionnelle) ;
- soigner les maladies sous influence psychosomatique comme le psoriasis, l’asthme ou l’eczéma ;
- diminuer la quantité de sédatifs et de médicaments antidouleur 

- faciliter des gestes ou des examens médicaux (action analgésique de l’hypnose).

Selon l’Association Française pour l’étude de l’Hypnose Médicale, le taux de réussite dans l’arrêt du tabac par hypnose est de 72% un mois après les séances.

L’hypnose s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants. L’expérience hypnotique varie d’une personne à l’autre et chez la même personne en fonction de ses besoins, de ses attentes et de ses motivations.

La personne peut entrer dans le « jeu » de l’hypnose seulement si elle adhère.

TOUT LE MONDE EST-IL HYPNOTISABLE ?

L'hypnose est un état modifié de conscience que chaque individu expérimente très régulièrement au quotidien.

Vous savez ces états où "on est dans la lune", où nous sommes présents et que notre esprit s'évade ailleurs, nous sommes plongés dans nos rêveries... ce sont des états hypnotiques naturels. Donc chacun possède la capacité d'entrer en hypnose, tout le monde est donc en principe hypnotisable, mais pas au même degré.

On considère que 5 % des personnes sont réfractaires à l'hypnose, que 10 % y entrent rapidement et que le reste de la population est moyennement hypnotisable.

En cabinet, l'hypnotabilité repose essentiellement sur le rapport de confiance établi entre le praticien et son patient.

De plus, les méthodes d'induction à l'état hypnotique sont très nombreuses et les patients seront davantage réceptifs à l'une plus qu'à une autre.

Ainsi, le thérapeute peut être amené à varier ses techniques d'induction en fonction de la réceptivité du patient.

L'état d'esprit, l'implication du patient comme du thérapeute peuvent aussi influer.

SOUS HYPNOSE, PEUT-ON ÊTRE MANIPULÉ ?

Il est souvent véhiculé cette association d’idées entre hypnose et manipulation. De plus, les médias ont tendance à montrer de l’hypnose de spectacle qui renforce cette croyance.

L'hypnose thérapeutique n’est ni attractive, ni spectaculaire.C'est le patient qui fait la démarche vers l'hypnothérapeute et l'hypnothérapeute a une mission éthique d'adapter les techniques d'hypnose ou de thérapies brèves pour aider le patient à atteindre son objectif.

Le thérapeute utilise des techniques de suggestion et non de manipulation pour faire du bien au patient.

En fait, il s'agit davantage d'évoquer la relation entre l'hypnotiseur et le consultant basée sur la confiance et la complicité dans un objectif bienveillant car l'hypnose c'est d'abord redonner du pouvoir sur soi-même !

Le patient peut arrêter à tout moment les consultations si cela ne lui convient pas.